L’agriculture, l’agroalimentaire, l’aviculture et l’environnement : secteurs les plus porteurs d’emplois.


Une étude de l’Office nationale de la formation professionnelle (Onfp) révèle que les secteurs de l’agriculture, de l’agroalimentaire, de l’aviculture et de l’environnement, réunis, seront les plus porteurs d’emplois dans les années à venir.

Livrant les résultats de l’enquête, le directeur général de l’Onfp, Sanoussy Diakité, indique dans Sud Fm que “le deuxième secteur (porteur d’emplois) sera celui de l’assemblage et de la transformation”. Et que les infrastructures et les transports routiers, ferroviaires et aériens seront le troisième.

L’étude montre que le secteur Banque-Finance-Assurance sera le moins doté en potentiel en matière de recrutements.

“Du point de vue du niveau de qualification ou de la typologie des emplois, les entreprises ont exprimé un besoin de recrutement dans plus de 200 métiers réparties dans dix secteurs”, renseigne Sanoussy Diakité.

C’est dans ce sens qu’agit le Professeur Adams TIDJANI (acteur engagé pour la protection de notre planète), fondateur de l‘Institut des Métiers de l’Environnement et de la Métrologie (IMEM), en proposant des formations aux métiers des sciences de l’environnement et de la métrologie.

L’IMEM répond aux besoins de l’Afrique de former des diplômés en sciences et technologie afin de répondre aux défis de l’employabilité, de la compétitivité et de la croissance dans un développement durable.

Les préoccupations environnementales se sont invitées dans de nombreux secteurs d’activités ce qui a entraîné l’émergence de nouveaux métiers et de nouvelles compétences liés à l’environnement. Ce qui fait dire aux analystes que les métiers du futur et d’avenir se trouve dans un de ces secteurs qu’est l’environnement.


 

 

Src: seneweb.com  ///  imem-senegal.com

Leave a Reply

Your email address will not be published.