SÉNÉGAL : NGOMÈNE SOUFFRE DE SA PROXIMITÉ AVEC LES CARRIÈRES ET LA CIMENTERIE (CONSEILLER)


Le village de Ngomène souffre des impacts environnementaux jugés néfastes de l’exploitation des carrières et de la cimenterie Dangote sur son agriculture, son élevage et la santé de ses populations, a déploré le conseiller municipal, Malick Guèye.

“Les troupeaux n’ont plus de pâturages, ni de mares pour s’abreuver. Des carrières sont creusées partout”, a dit M. Guèye, responsable de la commission chargée de l’agriculture de l’élevage à la commune de Keur Moussa dont relève le village de Ngomène.
Profitant du passage d’une délégation du Conseil départemental dans son village pour évoquer cette difficulté, il ajoute : “tous les éleveurs et agriculteurs de la zone se plaignent de cette situation”.
Pour lui, le village qui vit surtout d’agriculture et d’élevage, perd plus qu’il ne gagne de sa proximité avec la cimenterie et les multiples carrières exploitées dans ses environs.
L’entreprise Dangote fait des “efforts” qu’il juge encore insuffisants au profit de la population. Ce qui n’est pas le cas pour les carrières, qui selon lui, “ne s’occupent que de leurs cailloux”.
Il a relevé que sur une liste de plus 140 jeunes qu’il a eu à soumettre à l’entreprise, à sa demande, seuls sept ont été recrutés, dont deux embauches.
Dangote est aussi en train de construire un collège pour le village et donne chaque année des billets pour la Mecque, a-t-il ajouté.
Pour Malick Guèye, les actions sociales de la cimenterie à l’endroit de la localité, restent faibles, au regard de sa taille et de son impact sur l’environnement.
“Les légumes que nous cultivons ici en saison sèche sont détruits, parce que recouverts de la poussière émanant de l’usine” que l’on aperçoit d’ici. S’y ajoutent les problèmes de santé qu’elle cause aux habitants, dit-il.
Pour lui, le poste de santé que le Conseil départemental s’est engagé à y achever, devrait être entièrement construit par l’entreprise.
“Nous nous en remettons à l’Etat pour lui dire que nous habitons ici depuis nos aïeux, nous ne connaissons que l’agriculture et l’élevage , et nous ne pouvons pas déménager”, a-t-il martelé.
La population de Ngomène et les villages environnants est évaluée à quelque 10.000 habitants.

Src : APS

Leave a Reply

Your email address will not be published.