------
------
Imprimante 3D ...
 

Une technologie innovante, dépolluante et solidaire made in Africa !

14 Nov, 2014
Categorie: Actions
Tag: PHP

 

 

La Communauté du WoeLab (Laboratoire de fabrication qui suscite des projets en son sein) a peut-être écrit une page de notre ère technologique, en réussissant à créer une imprimante 3D à base de produits 100% recyclés: la W.Afate. Cette technologie innovante qui fut l'idée du jeune Togolais Afate GNIKOU a été réaliséé grâce au Woelab, mais aussi tous les trente jeunes pensionnaires qui bénéficient aujurdhui de ce programme font également partie de ce projet d'imprimante 3D en déchets informatiques. C'est la philosophie #LowHighTech, cette organisation de Démocratie Technologique et son modèle social collaboratif original qui font le succès de WoeLab.

Kodjo Afate Gnikou

 

Le concept de base de ce géographe de formation est ainsi de créer « l’imprimante 3D du pauvre,  écologique et démocratique, made in Africa ».  Son utilisation est ensuite simple : « vous dessinez l'objet sur un écran en utilisant un outil de CAO (Conception Assistée par Ordinateur). Le fichier 3D obtenu est envoyé vers une imprimante spécifique qui le découpe en tranches et dépose ou solidifie de la matière couche par couche pour obtenir la pièce finale. »

Afate GNIKOU nous apporte ainsi une solution à l’un des grands maux de l’Afrique : l’invasion de déchets électroniques dans nos décharges. Dans une société de sur-consommation, l’Afrique n’échappe pas à la règle, mais en est une victime particulière, puisqu’au-delà de sa propre consommation, elle reçoit chaque année environ 220 000 tonnes de déchets électroniques provenant de l’Europe, sans que cette dernière ne prévoie de manière de les recycler. Nos terres sont ainsi polluées par des déchets qu’il est souvent très technique et coûteux de recycler, sans parler de l’impact sanitaire de déchets contenant des métaux lourds et autres substances toxiques dangereuses pour la santé (les fluides frigorigènes pour les réfrigérateurs, les tubes cathodiques, les écrans à cristaux liquides, interrupteurs au mercure, ou simplement du plomb, du cadmium, du chrome etc.).

Les objectifs de la W.AFATE sont donc les suivants :

La W.Afate comme tout ce qui est en élaboration au WoeLab est un fait collaboratif. Toute cette communauté s'est impliquée dès l'origine et a contribué à développer et faire aboutir ce projet. De fait la W.Afate est un des tout-premiers symboles africains de ce mouvement contemporain des 'Commons' qui est en train de se développer partout dans le monde et qui trouve un écho dans nos traditions africaines.

Pour en savoir plus sur les étapes de construction de cette imprimante 3D : http://fr.ulule.com/wafate/