------
Edito
 
 

Edito / Mor Ngom ancien Ministre de l'environnement et du Développement Durable

05 Juin, 2014
Tag: PHP

 

 

La Journée mondiale de l’environnement, célébrée le 5 juin de chaque année, a été initiée par l’Assemblée générale des Nations Unies, pour marquer l’ouverture de la Conférence de Stockholm de 1972 qui a placé l’environnement et l’avenir de la planète au coeur des préoccupations de la communauté internationale.

Cet événement marque la première prise de conscience par l’Homme de la vulnérabilité de son environnement. Vingt ans après s’est tenu à Rio le premier sommet sur le développement durable, qui a permis de placer l’environnement comme partie intégrante des modèles de développement du 21ième siècle, au même titre que la prospérité économique et sociale. Et depuis cette date, les trois piliers du développement durable se conjuguent ensemble; différemment selon les contextes et les besoins de développement certes, mais l’environnement devient une des variables majeures des modèles économiques futurs. La prospective économique est désormais intimement liée à la prospective environnementale.

En ma qualité de Ministre de l’Environnement et du Développement Durable, j’ai entre autres missions, celles non seulement d’informer le grand public sur les phénomènes environnementaux que l’on observe, mais également de le sensibiliser sur les actions que l’on doit entreprendre, soit en réaction, soit en prévention. La sensibilisation s’adresse à toutes les couches de la société, décideurs comme acteurs. Nous sommes tous concernés par l’action environnementale.

Cette édition spéciale du magazine VIE a été identifiée comme l’un des vecteurs de notre communication à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de l’environnement 2014.

« Elevez votre voix, pas le niveau de la mer », tel est le thème retenu par les Nations Unies pour l’année 2014. C’est pourquoi l’article phare de cette édition traite du littoral. Cependant, nous avons tenu à aborder également d’autres thématiques tout aussi préoccupantes. Les articles proposés dressent un portrait des défis environnementaux globaux avec un focus sur ceux qui nous interpellent directement au Sénégal.

Enfin, en parcourant les différents sujets, le lecteur pourra identifier son rôle d’acteur incontournable du dispositif national de lutte contre la dégradation de l’environnement car, la volonté et l’action sont à la fois individuelles et collectives. En effet, nous ne parviendrons au développement durable que si nous nous y employons avec conviction à tous les niveaux, si et seulement si, nous collaborons et oeuvrons dans la même direction.