Actualités

------
------
Greenwish lance ...
 

Sénégal : GreenWish lance la première centrale solaire du pays, d’une puissance de 20 MW

16 Juillet 2015
Categorie: Actualités
Tag: PHP

 

 

GreenWish Partners (« GreenWish ») lancera au dernier trimestre 2015 les travaux de construction de Senergy II, une centrale photovoltaïque d’une puissance de 20 MW située à Bokhol, à la frontière du Sénégal avec la Mauritanie. La société d’investissement spécialisée dans les infrastructures d’énergies renouvelables, qui a présenté à Dakar le 1er juillet son projet de réalisation et de financement à la Société nationale d’électricité du Sénégal (Senelec), a retenu le groupe français Vinci pour la construction et l’opération de la centrale et la Banque africaine de développement (BAD) pour l’arrangement de la dette.

© shutterstock

 

La centrale sera raccordée au réseau électrique national mi-2016 pour un investissement avoisinant les 25 millions d’euros. Selon les estimations de GreenWish, le projet donnera accès à l’électricité à près de 200 000 personnes et contribuera à l’objectif de doublement de la capacité installée de production électrique du Sénégal (725 MW selon le Ministère de l’Énergie). Il permettra également de réduire la dépendance du pays aux énergies fossiles et d’éviter l’émission de 25 000 tonnes de CO2 par an.

 

« L’électricité produite sera à la fois respectueuse de l’environnement et compétitive avec un coût au kilowatt-heure inférieur d’environ 50% au prix du mix énergétique actuel. Sur la durée du contrat de 20 ans, cela représente une économie de près de 90 millions d’euros pour l’État », explique Charlotte Aubin Kalaidjian, présidente de GreenWish. Senergy II devrait employer plus de 150 personnes dans sa phase de construction. L’opération et la maintenance seront assurées par Vinci Énergies. Les communautés locales bénéficieront également de la mise en place d’un programme d’électrification rurale.

 

Cette annonce intervient alors que GreenWish vient de clôturer la première étape de la levée (15 millions d’euros) de son véhicule d’investissement, GreenWish Africa REN, dont l’objectif est fixé à 50 millions d’euros d’ici à la fin 2015. Les investisseurs de ce premier tour de table comprennent notamment la Caisse des dépôts et consignations du Sénégal et des investisseurs privés. L’équipe a pour ambition de développer, construire et financer un portefeuille de 150 MW en Afrique subsaharienne sur les deux prochaines années.

 

Charlotte Aubin Kalaidjian et Gilles Parmentier, Fondateurs de GreenWish Partners

 

Afin de stimuler la participation d’acteurs locaux et sous-régionaux dans le secteur des énergies renouvelables, GreenWish a mis en place, en collaboration avec la société sénégalaise CGF Bourse, un sous-véhicule libellé en francs CFA qui accompagnera le véhicule principal en co-investissement dans le financement de projets. « Nous privilégions les pays dans lesquels les projets solaires photovoltaïques apportent une solution compétitive au déficit d’électricité tout en étant rentables sans recours aux subventions », détaille Gilles Parmentier, directeur des investissements. En plus du Sénégal, GreenWish étudie entre autres des projets au Cameroun, au Tchad, au Bénin...

 

GreenWish Partners a été fondé par Charlotte Aubin Kalaidjian et Gilles Parmentier (photo). Le Conseil d’administration de GreenWish Africa REN est présidé par Patrick Ponsolle, ancien DG du Groupe Suez et président d’Eurotunnel et de Morgan Stanley France. 

 

Le Comité d’investissement de GreenWish Africa REN est présidé par Jean-Louis Vinciguerra, ancien conseiller financier du Fonds Aga Khan pour le Développement Économique (AKFED) et directeur financier du Groupe Pechiney et de France Télécom

 

© 2015 Agence Ecofin